Soigner sa couverture !

Un entretien régulier de la toiture est une réelle nécessité : le bon état du toit est en effet indispensable à la protection et à la longévité d’une maison. Les éléments de couverture, l’étanchéité et l’isolation peuvent être mis à mal quotidiennement par les conditions climatiques (ensoleillement, tempête, vent, pluie, condensation, humidité), la pollution, l’usure et les différents facteurs extérieurs (végétaux, cailloux, etc.) qui peuvent l’endommager et provoquer des infiltrations.

L’ardoise, réponse naturelle et pérenne

Si l’ardoise naturelle présente un charme inimitable, elle présente également une belle tenue au vent et une excellente résistance au gel. La grande force de l’ardoise pour la toiture est qu’elle est également un matériau naturellement étanche et non poreux : même si des mousses et des lichens se développent à sa surface (et cela ne manquera pas d’arriver), cela n’endommage en aucun cas les ardoises et ne réduit donc absolument pas leurs performances mécaniques !

L’ardoise naturelle a une très grande durée de vie et ne subit pas les dommages des agents d’érosion. Elle est non poreuse, incombustible et très résistante.

Il convient néanmoins de bien entretenir sa toiture en ardoise naturelle pour lui conserver toutes ces qualités intrinsèques. Lorsqu’elle est bien entretenue, la toiture est plus résistante aux agressions externes, plus belle et elle protège plus efficacement contre les infiltrations.

Comment entretenir son toit ?

L’entretien d’une toiture en ardoise naturelle porte essentiellement sur :

  • le souci esthétique éventuel, pour éviter mousses et lichens
  • la surveillance des points singuliers
  • la vérification du bon écoulement des eaux pluviales (gouttières, faîtage…)
  • la surveillance de la structure (charpente)

Quand entretenir la toiture ?

La toiture n’a besoin d’être nettoyée qu’une à deux fois par an. La première fois au printemps, pour assurer que les nombreuses agressions subies pendant l’hiver n’ont pas causé des dommages au revêtement de la toiture.

L’application éventuelle d’un produit anti-mousse peut ralentir le développement des mousses sur les ardoises.

La seconde fois à l’automne, les feuilles sont toutes déjà tombées (il est important de dégager les gouttières et chéneaux) et les températures extrêmes ne sont pas encore arrivées.

 

Pin It on Pinterest

Partagez !

Partagez ce post avec vos amis