Avec 11 millions de m2 posés par les couvreurs tous les ans, la France est le premier consommateur au monde d’ardoises naturelles.

Une couverture en ardoise naturelle signe de manière forte et pérenne l’architecture d’un bâtiment.

Symbole d’élégance et de robustesse, matériau 100% naturel et anobli par des siècles, voire des milliers d’années d’usage, l’ardoise naturelle est profondément ancrée dans le patrimoine français.

Avec elle, des générations d’architectes et de couvreurs ont créé des styles et des œuvres d’art porteurs de tradition et de culture.

Aujourd’hui, l’ardoise naturelle est devenue un véritable gage de qualité pour l’habitat et le bâtiment.

Ces dernières années, elle a également démontré sa capacité à intégrer les projets de construction les plus modernes, en toiture, comme en façade.

L’Ardoise naturelle : 100% authentique !

Pour un urbanisme respectueux de l’environnement

L’ardoise naturelle est un matériau naturellement écologique. Elle ne génère pas de pollution, pas d’émission de gaz ni de COV.

La production d’ardoise de couverture ou de revêtement nécessite un seul façonnage – le formatage – peu gourmand en énergie et se passe de tout liant et de cuisson. Son impact environnemental est moindre comparé aux autres revêtements pour les couvertures et les façades. Elle nécessite peu ou pas d’entretien et possède une longue durée de vie (100 ans en moyenne).

Ardoise naturelle = ZÉRO déchets chantiers !

Ardoise naturelle = ZÉRO déchets chantiers !
À l’opposé de bon nombre de produits industriels, l’ardoise ne connaît aucun problème d’enlèvement. Les gravillons et la poudre d’ardoise peuvent même entrer dans la composition d’amendements de sol, de matériaux de remplissage ou d’autres produits de qualité supérieure. Le bilan écologique de l’ardoise est donc sans comparaison !

Ardoise naturelle : une solution pour chaque région.

Quelles que soient les contraintes techniques, climatiques et esthétiques, il existe une ardoise pour chaque toit.

Une palette de coloris étonnante de subtilité…

Selon leur provenance, les ardoises peuvent être légèrement vertes ou afficher différentes nuances de bleu (du bleu gris au bleu noir), ce qui signe le caractère culturel de chaque région.

Vues du ciel…

Les principales régions traditionnelles où ce type de couverture est privilégié est la Bretagne et les Pays-de-Loire. On en trouve aussi en montagne et sur les côtes pour sa résistance remarquable aux intempéries.

Une multitude de formes…

Plusieurs formes sont réalisables : rectangulaire, carrée, arrondie, écaille, en ogive, rombo, lauze, losange… Les formats se multiplient pour se plier aux choix architecturaux tandis que les épaisseurs peuvent varier. Celles que l’on installe sur nos toits aujourd’hui font 3,5 mm et jusqu’à 10 mm, voire 12 mm.

L’Ardoise naturelle : qualité normée.

Un matériau labellisé.
L’ancienne réglementation française sur les ardoises naturelles a été remplacée, en 2006, par une norme européenne.
Compte tenu de la forte consommation d’ardoises en France, il est apparu nécessaire de renforcer les exigences prévues par la norme européenne pour certaines caractéristiques afin de faire face aux importations de piètre qualité des pays européens et asiatiques. Le LNE (Laboratoire National d’Essai) et AFAQ AFNOR Certification se sont donc associés pour mettre en place une nouvelle marque de qualité : NF Ardoises.

Le Label NF permet aux architectes, maîtres d’œuvre, bureaux de contrôle et couvreurs d’avoir un suivi qualitatif de chaque ardoise. Ce label leur offre la certitude de disposer :
– d’ardoises qui ont fait leur preuve sur le marché européen
– de la meilleure catégorie d’ardoises disponible
– de prix justifiés
– de la constance de la qualité des ardoises fournies

Pin It on Pinterest

Partagez !

Partagez ce post avec vos amis