Grise, noire, mordorée claire, violette, verte, graphite, bleue, orangée, en ogive, carré, rectangulaire… l’ardoise se joue des couleurs, et des formes également !
Petit tour d’horizon de toute la palette créative de l’ardoise naturelle…

Une pierre 100 % naturelle

L’ardoise est une pierre naturelle et ses couleurs le sont aussi. Aucun traitement chimique ni cuisson n’interviennent dans l’apparition de la couleur.
En fonction de son gisement et de la profondeur d’extraction, l’ardoise naturelle révélera sa propre identité : structure, épaisseur et grain de surface signent sa carrière tout comme sa palette coloristique qui peut varier du blanc au noir, en passant par toutes sortes de gris, voire de rouges sombres et de verts, avec une infinité de nuances et de reflets métalliques !

Ces variations de gris sont l’expression de différences dans l’oxydation de la pierre. Par exemple sur une même carrière, il est possible de trouver de l’ardoise verte et de l’ardoise violette, mais chacune à des strates différentes.
Pour ces raisons aussi, les couleurs, les nuances de gris, vont évoluer dans le temps et se patiner.

Un choix esthétique et architectural

Le choix des ardoises se fait en fonction du style architectural de l’habitation ou du bâtiment à couvrir, de son âge, de la pente de la toiture, du climat, mais aussi des traditions régionales et des règles d’urbanisme locales.
Outre les coloris, de nombreuses formes (sans parler des dimensions) sont également disponibles sur le marché et s’offrent au choix du particulier en neuf comme en rénovation, qu’il s’agisse d’un bâtiment ancien appartenant au patrimoine local ou national ou d’une maison individuelle moderne de style contemporain.

Variétés de formes et de dimensions

Depuis les premières ardoises utilisées quasiment telles que ramassées, proches de la surface, fragiles ou irrégulières, les temps ont changé et les normes ont évolué au fil du temps. Aujourd’hui, l’ardoise, est disponible dans une grande quantité de formats : carré, en losange, rectangulaire, rond (en écaille), en ogive, et sont disponibles dans une épaisseur généralement comprise entre 2,7 et 9 mm.

L’ardoise est un matériau de caractère, entre une longue tradition et un savoir-faire ancestral, loué par les poètes…

Plus me plaît le séjour qu’ont bâti mes aïeux
Que des palais romains le front audacieux
Plus que le marbre dur me plaît l’ardoise fine
Joachim du Bellay (1522-1560)

Pin It on Pinterest

Partagez !

Partagez ce post avec vos amis